YU FENGHUANG

Le Phénix de jade - Arts de Chine

Qi Gong ou Tai Chi Chuan

Qi Gong  ou Tai Chi Chuan ?

Les Chinois sont nombreux à pratiquer quotidiennement des exercices de Qi Gong ou de Tai Chi Chuan au travail, dans les parcs… Ils  s’apparentent en les regardant évoluer  à une gymnastique douce.

Un grand nombre d’occidentaux pratiquent aussi le Qi Gong ou le Tai Chi Chuan.
Il n’est pas rare de les voir évoluer dans des parcs ou espaces vert.

Ensemble, ces 2 approches Tai Chi Chuan et Qi Gong, sont considérées selon les principes de la Médecine traditionnelle chinoise (MTC) comme étant de l’« entraînement énergétique »).

Le Qi Gong

Le Qi Gong se différencie principalement du Tai Chi Chuan par la place prépondérante qu’il accorde à la maîtrise de « l’énergie vitale ».

En effet, le mot Qi, dans Qi Gong, désigne  le souffle, l’energie omniprésente qui anime toute chose.  Gong voulant dire travail ou entraînement.

Le Qi Gong est une pratique qui consiste à diriger le Qi, c’est-à-dire le mobiliser, le renforcer, l’équilibrer et le faire circuler harmonieusement dans le corps et l’esprit.

Le Tai Chi Chuan

Le Tai Chi Chuan même s’il est exécuté avec lenteur, est et reste un art martial avec toutes ses applications qui en découlent. De plus la pratique du Tai Chi Chuan propose une évolution vers le maniement des armes courtes ou longues.

Il est aussi vrai qu’actuellement  plus de 85% des adeptes du Tai Chi Chuan recherchent les bienfaits énergétiques plutôt que le coté martial de l’art.

Le Tai Chi Chuan lui aussi exécuté avec lenteur et intention permet de mobiliser le Qi et le diriger dans le corps.

Un autre facteur différencie le Tai Chi Chuan du Qi Gong.

Ce dernier propose des exercices qui sont plus courts voire pour certain statique et aussi de la méditation. Alors que les enchainements du Tai Chi Chuan sont beaucoup plus longs avec des déplacements plus importants évoluant autour des quatre points cardinaux.

Rappelons aussi que la MTC englobe en plus du Tai Chi Chuan et du Qi Gong, 4 autres pratiques :

  • la diététique chinoise,
  • l’acupuncture,
  • la pharmacopée chinoise,
  • le massage Tui Na.

Références :

Passeport santé : http://www.passeportsante.net

Wikipédia

Retour